Centre Historique Minier - Lewarde

Exposition "Carnets du Nord, photographies de Thierry Girard"

Par Justine Dubail, publié le jeudi 14 juin 2018 14:02 - Mis à jour le jeudi 14 juin 2018 14:17
Exposition "Carnets du Nord" au Centre Historique Minier de Lewarde
Le Centre Historique Minier propose régulièrement des expositions temporaires qui permettent aux enseignants de faire découvrir à leurs élèves tout un pan de l’histoire et de la culture minière. L’exposition "Carnets du Nord" en fait partie.

 

Au printemps 2017, quarante ans après sa première campagne photographique dans le Bassin minier du Nord-Pas de Calais, Thierry Girard revient sur les traces de son travail de jeune photographe et de « jeune homme en quête de découverte du monde », comme il aime à le dire. À l’initiative du Centre Historique Minier, il repart en exploration « d’un bord à l’autre du Bassin minier, essayant d’évaluer ce nouveau paysage […] de terril en terril, comme un marin naviguant d’île en île ». Et surtout, il rencontre les habitants de ce territoire : « les rencontres avec les ‘’anciens’’, ceux qui ont connu la mine, sont toujours des moments forts lorsqu’ils racontent leur vécu ou leur expérience. Mais je n’ai pas voulu faire de ces rencontres le cœur de mon projet. En ce qui concerne les portraits, j’ai privilégié la jeunesse, c’est elle qui s’inscrit vraiment dans le présent et l’avenir d’un Bassin minier en quête d’une nouvelle identité ». 

C’est dans ce cadre que l’artiste est allé à la rencontre des élèves du collège Romain Rolland de Waziers qui lui ont présenté plusieurs lieux emblématiques de l’histoire minière de leur ville. Ces échanges ont donné lieu à une série de photographies très joyeuses sur lesquelles on peut voir la jeune génération s’approprier les espaces qu’elle fréquente quotidiennement : un city stade installé au cœur des cités minières ou un cavalier des mines envahi par la végétation (ancienne voie de transport ferroviaire pour le charbon) qui sert de terrain de jeu pour une partie de cache-cache.

 

 

La différence entre les prises de vue réalisées par Thierry Girard dans les années 1980 et celles de la campagne de 2017 est frappante : en quarante ans, le Bassin minier s’est totalement transformé, passant d’un paysage très minéral à un territoire aujourd’hui plus végétal au sein duquel la nature a repris ses droits. Ce « paysage culturel évolutif vivant », comme il a été décrit à l’occasion de son inscription sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, montre ainsi une diversité et une spécificité qu’on ne retrouve nulle part ailleurs et qui invite élèves et enseignants à se questionner sur l’évolution des paysages du Bassin minier et leur réappropriation par les habitants suite à l’arrêt de l’exploitation minière.

Exposition Carnets du Nord, photographies de Thierry Girard, jusqu’au 26 août 2018.