La vie du projet

Un espace de circonscription dynamique

Publié le mercredi 4 avril 2018 07:28 - Mis à jour le jeudi 19 avril 2018 15:04
Façade IEN Montigny-en-Gohelle_resultat.jpg
L’ENT est une plateforme collaborative au service de l’ensemble de la communauté éducative. Et si le portail projet relaie naturellement les initiatives des écoles dans leurs usages, les équipes de circonscription ne sont pas en reste.

(Illustration : circonscription de Montigny en Gohelle - site internet)

 

 

Le projet GisemENT de savoirs est construit sur la logique d’une pyramide à trois étages. La base la plus large est composée des portails des 890 écoles, et en haut de cette pyramide le portail projet GisemENT de savoirs, comme point unifiée de l’ensemble de la communauté. Entre les deux, les usagers connectés peuvent accéder aux portails de la DSDEN, répartis dans la liste « mes portails » selon l’école ou l’établissement de rattachement (DSDEN 59 pour les bassins d’éducation de Douai et de Valenciennes, DSDEN 62 pour les bassins de Béthune-Bruay et Lens-Hénin-Liévin, bien que les deux portails publics demeurent accessibles via l’URL à l’ensemble des usagers).
Sur ces portails, il est possible de trouver diverses publications, notamment sur l’actualité des directions des services départementaux. Aussi afin d’apporter une cohérence à l’organisation éducative sur l’ENT, les circonscriptions du premier degré qui ne disposent pas de portail propre se sont vus dotées d’un espace dédié hébergé sur le portail DSDEN.

Ces espaces de circonscription ont tous été créés sous le même modèle, avec un choix de services parmi les possibilités de l’outil, tout ceci demeurant paramétrable pour les gestionnaires locaux. De base, les espaces sont peuplés des équipes de circonscription (inspecteur, conseillers pédagogiques, eRun, secrétaire de circonscription, conseillers de bassin). Ces équipes ont la possibilité de partager un dossier commun en interne, et d’alimenter un blog qui est, pour sa part, publiquement ouvert à la visibilité.
En s’appuyant sur ce pré-paramétrage, une circonscription n’a pas tardé à utiliser l’ENT comme moyen de communication. Il s’agit de l’Inspection de l’Education Nationale de Montigny en Gohelle. Sous l’impulsion de Madame Debast, inspectrice de la circonscription, avec la collaboration de Monsieur Flieger, enseignant référent aux usages du numérique, l’équipe de Montigny en Gohelle a immédiatement fait le choix de doubler les publications du site de circonscription sur l’espace ENT. Cela offre d’ores et déjà un espace dynamique qui a vocation à poursuivre son développement.

Car les possibilités de GisemENT de savoirs pour une circonscription vont bien au-delà de la tenue, déjà précieuse, d’un blog de communication sur les actions menées. Suite à la création de l’espace par les pilotes du projet, les équipes de circonscription prennent totalement la main sur ce dernier et ont la possibilité de mettre à disposition du groupe des services tels qu’un agenda (public ou privé), un forum ou un chat pour la communication interne, ainsi qu’une liste de diffusion pour permettre des échanges via la messagerie entre les membres du groupe.
Par ailleurs, le peuplement des espaces est à la discrétion des équipes de circonscription. Ainsi il est envisageable, comme cela est déjà le cas pour certaines inspections, d’ajouter en population les enseignants de la circonscription, afin de partager avec eux des documents dans un dossier commun.

Avec ces possibilités multiples, les équipes de circonscription trouvent les moyens d’organiser un maillage pédagogique des actions menées sur le territoire, en alternant communication publique et contenu privé. Afin de hiérarchiser ces actions, il est possible pour une équipe de circonscription de créer autant de sous-espaces qu’elle ne le souhaite, sous-espaces qui possèdent exactement les mêmes capacités techniques que l’espace principal. Dans la pratique : des circonscriptions ont d’ores et déjà utilisé la création de sous-espaces à des fins pédagogiques (créer un espace partagé à plusieurs écoles de la circonscription pour travailler ensemble), mais aussi pour créer un espace d’échanges entre l’ensemble des enseignants, ou des groupes ciblés (espace directeurs, RASED etc…).

L’ENT se met donc par essence au service de l’ensemble de la communauté éducative, et nul doute que les actions de circonscription, à l’instar du travail engagé à Montigny-en-Gohelle, prendront de plus en plus d’ampleur à échelle du projet GisemENT de savoirs.