faire-vivre-les-projets-dans-un-espace-securise
Permettre uniquement aux personnes autorisées de consulter les informations relatives à un projet qui se tient dans l’école, c’est une possibilité offerte par l’ENT. Une illustration à Annezin.

(Illustration téléchargée légalement sur le site Pixabay)

L’ENT GisemENT de savoirs se compose d’une partie publique, accessible à tous et pouvant faire fonction de site internet de l’école, mais également d’un accès en mode connecté qui permet de proposer du contenu pédagogique ou des éléments de communication de manière sécurisée.
Ce contenu privé offre la possibilité aux écoles de mettre en place des projets s’appuyant sur les usages numériques, et d’en proposer une diffusion pour les seules personnes autorisées à consultation.

C’est dans cette optique que l’école Liberté d’Annezin (circonscription de Béthune 2) a eu l’idée de mettre en place un espace sécurisé dédié à un projet inter-classes.

Parmi les projets de cette école, se tient un important échange franco-allemand qui jalonne l’année scolaire de divers évènements. Ainsi en ce début février, des élèves de l’école Liberté ont la chance de partir visiter l’Etat du Thuringe (Allemagne) pendant une semaine. Sur place, ils rejoindront des élèves allemands et découvriront cette région surnommée “le cœur vert de l’Allemagne”, tant les forêts y sont présentes. De quoi graver des souvenirs impérissables dans l’esprit des petits Annezinois !

Une forêt de Thuringe (illustration téléchargée légalement sur le site Pixabay)

Le groupe est composé d’élèves du cycle 3, qui donc par nature ne disposent pas du même blog de classe sur l’ENT. C’est pourquoi l’équipe pédagogique a fait le choix d’ouvrir un espace privé sur le portail de l’école (via le service “rubriques” pour un administrateur).

Sur cet espace sécurisé, les seules personnes autorisées auront la possibilité de consulter le blog ouvert à l’occasion de ce voyage. Sur celui-ci, l’enseignante qui encadre le voyage tiendra, avec l’aide des élèves, un carnet de bord des activités quotidiennes, qu’elle alimentera en textes et en photographies. Ainsi bien après le retour dans le Pas de Calais, les petits visiteurs auront l’occasion de se replonger avec plaisir dans les récits de ce voyage.

En mai, ces mêmes élèves auront cette fois-ci l’occasion d’accueillir en France leurs homologues allemands, et de leur faire notamment découvrir la Côte d’Opale et Merlimont. L’espace dédié sur l’ENT se verra alors enrichi de nouvelles publications sur le blog de l’échange.

Grâce à la possibilité offerte de définir les droits d’accès, les élèves qui font partie de l’aventure ne seront pas les seuls à pouvoir accéder à cet espace. Les droits ont également été ouverts aux parents de ces élèves, afin qu’ils puissent suivre quotidiennement le déroulé du voyage et disposer de toutes les informations nécessaires. Les autres enseignants de l’école font partie des personnes autorisées, ainsi ils pourront montrer aux camarades des voyageurs ce que vivent les visiteurs.

Un compte invité a aussi été créé pour l’enseignant allemand qui pourra aussi de son côté rédiger des comptes rendus quotidiens mais aussi prolonger la correspondance entre les deux séjours.

Pour aller plus loin, on pourrait imaginer la création de comptes sur l’ENT pour les élèves allemands, à qui des droits seraient attribués uniquement sur cet espace, et qui permettrait une correspondance numérique entre les élèves des deux pays.

Toute cette population aura donc l’occasion de suivre le voyage en Allemagne grâce à un service sécurisé permettant notamment de conserver des données et des photographies pour un usage réservé.

En attendant, nous souhaitons bon voyage aux élèves de l’école Liberté !